Crédit Agricole SA tire son épingle du jeu au deuxième trimestre

le 03/08/2016

La banque verte a enregistré une hausse de 25,8% de son résultat net, grâce notamment à la plus-value de cession des titres Visa Europe.

Malgré un environnement difficile pour le secteur bancaire européen, Crédit Agricole SA (CASA) est parvenu à améliorer ses résultats au deuxième trimestre. Le véhicule coté de la banque verte a publié ce mercredi un résultat net en hausse de 25,8% sur un an, à 1,15 milliard d’euros. Hors éléments exceptionnels, notamment la plus-value de cession des titres Visa Europe de 328 millions d’euros, le profit progresse de 13%, à 818 millions.

Cette performance s’explique en grande partie par la baisse de 17,1% du coût du risque, à 497 millions d’euros. Retraitées de la cotisation au fonds de résolution unique (43 millions d’euros) et de la provision liée au plan de restructuration du réseau LCL (41 millions), les charges baissent de 0,8%, tandis que le produit net bancaire sous-jacent augmente de 0,5%, à 4,33 milliards. Une hausse qui intègre cependant une économie sur le coût de la dette de 53 millions d’euros, liée à l’opération d’optimisation de bilan réalisée au premier trimestre.

Sur le front des métiers, une bonne dynamique commerciale n’a pas suffi à compenser la pression exercée dans la banque de détail par les taux bas. En baisse de 10,1% malgré des encours de crédits en hausse de 4,5% sur un an, le produit net bancaire de LCL a par exemple souffert de nouvelles vagues de renégociations et de remboursements anticipés. En Italie, la filiale Cariparma a enregistré un repli de 7,9% de ses revenus, partiellement absorbé par la baisse du coût du risque de 135 à 108 points de base.

Le produit net bancaire du pôle de gestion de l’épargne et d’assurance a pour sa part baissé de 1,1%, à 1,16 milliard d’euros. Celui de la division dédiée aux services financiers spécialisés recule de 0,9%, à 659 millions d’euros, malgré une production record de 10 milliards d’euros de crédit à la consommation au deuxième trimestre. Dans la banque de financement et investissement, les revenus baissent de 5%, à 1,32 milliard d’euros, pénalisés par les activités de marché (-10,1%).

A fin juin, le ratio CET1 de CASA ressort à 11,2%, en hausse de 40 points de base par rapport à la fin mars. Pro forma de l’opération de cession des titres CCI et CCA à Sacam Mutualisation, qui sera bouclée aujourd’hui, le ratio CET1 atteint 11,9%.

Sur le même sujet

A lire aussi