Les marchés saluent les niveaux de fonds propres du Crédit Agricole et de Natixis

le 22/12/2015

Après l'annonce des exigences fixées par la BCE, les titres des deux groupes bancaires progressaient mardi matin.

Les marchés saluent les niveaux de fonds propres du Crédit Agricole et de Natixis

Les marchés ont salué mardi matin les annonces du groupe Crédit Agricole et Natixis concernant leurs objectifs de fonds propres fixés par les superviseurs européens au 1er janvier. En fin de matinée, le titre Crédit Agricole SA grimpait de 2,12% et Natixis s’octroyait 1,13% alors que le CAC 40 évoluait dans le rouge (-0,44%).

Le Crédit Agricole a indiqué lundi soir que le niveau de ses fonds propres était conforme aux exigences fixées par la Banque centrale européenne (BCE), en déclarant un ratio de capital common equity tier one consolidé s'élevant à 13,3% à fin septembre. Cela «représente un coussin de 355 points de base au-dessus du niveau minimum de 9,75 % applicable au 1er janvier 2016», a commenté le groupe. Le superviseur bancaire unique exigeait du groupe, dans son ensemble, et de son véhicule coté CASA, un niveau minimum de 9,75% et de 9,50%.

De son côté, Natixis a fait état mardi d'un ratio de 11% à fin septembre, contre un niveau d'au moins 8,75% exigé par les autorités européennes. Natixis «dépasse largement ce minimum au titre du Pilier 2», a commenté la filiale du groupe BPCE.

La BCE fixe aux quelques 120 banques qu'elle supervise directement des exigences de Pilier 2, tenant compte des caractéristiques propres à chaque établissement, et qui s'ajoutent au Pilier 1 commun à l'ensemble du secteur. Cet exercice est connu sous le nom de SREP (supervisory review and evaluation process).

A lire aussi