BNP Paribas progresse en Bourse après la publication d'une hausse de ses résultats

le 30/10/2015

Le résultat net de BNP Paribas a atteint 1,826 milliard d'euros au troisième trimestre, contre 1,595 milliard un an plus tôt

L'action du groupe bancaire BNP Paribas a ouvert en nette hausse vendredi après la publication de son produit net bancaire et de ses bénéfices, en progression au troisième trimestre. A 10H32, le titre BNP Paribas gagnait 3,28% à 56,08 euros contre 54,3 euros la veille en clôture. Peu après l'ouverture, l'action s'est adjugée 3,20% à 56,04 euros alors que l'indice sectoriel des banques européennes limitait ses gains à 0.3%.

Le résultat net de BNP Paribas atteint 1,826 milliard d'euros contre 1,595 milliard un an plus tôt. Et le produit net bancaire de BNP Paribas a progressé de 8,5% par rapport à la même période en 2014 pour atteindre 10,345 milliards d'euros, en hausse dans les trois divisions du groupe, même si la banque de détails dans les marchés clés (France, Italie, Belgique et Luxembourg) marque le pas avec une hausse de 0,8%.

Le groupe dit avoir bénéficié d'une "reprise progressive de la croissance en Europe" sans trop avoir souffert de la volatilité des marchés financiers sur la période.

Le pôle CIB (Corporate and Institutional Banking) dédié aux entreprises et aux investisseurs institutionnels a vu ses revenus progresser de 4,2% à 2,624 milliards avec notamment une bonne tenue des activités actions dans un contexte de forte volatilité des marchés.

BNP Paribas, qui souhaite selon des sources syndicales baisser les coûts de cette division de 20%, doit présenter un plan de réorganisation et de modernisation en début d'année prochaine.

Le résultat brut d'exploitation du groupe est en hausse de 10,9%, à 3,388 milliards d'euros et la rentabilité annualisée des capitaux propres s'élève à 9,6% alors que la banque de la rue d'Antin a pour objectif de porter ce chiffre à 10% en 2016. En terme de frais de gestion, l'augmentation s'élève à 7,3% à 6,957 milliards d'euros. Il s'agit notamment des coûts du plan d'économie "Simple & Efficient" ou encore des investissements pour renforcer la conformité du groupe après l'amende de près de 9 milliards de dollars infligée l'année dernière aux Etats-Unis.

Le groupe a poursuivi le renforcement de sa structure financière en augmentant sur trois mois de 10 points de base son ratio common equity Tier 1 à 10,7% et du même montant son ratio de levier qui s'élève à 3,8%. BNP Paribas avait indiqué vouloir porter le premier ratio à 10% en 2016 mais a décidé d'aller au-delà de ce seuil, les exigences des régulateurs en terme de capital étant attendues en forte hausse pour les prochaines années.

A lire aussi