BNP Paribas recule en Bourse après l'annonce de ses résultats

le 05/02/2015

La banque française a enregitré un bénéfice net de 157 millions d'euros en 201, pénalisée par l'amende américaine et la conjoncture.

BNP Paribas a enregistré un bénéfice net de 157 millions d'euros en 2014, l'année ayant été pénalisée notamment par la forte amende que lui infligée la justice américaine. Ce résultat est toutefois trois fois supérieur aux attentes des analystes. Le produit net bancaire affiche une progression de 2% à 39,17 milliards d'euros.

La banque affiche un ratio de fonds propres durs de 10,3% à fin décembre, stable par rapport à 2013. Cette année là, la banque avait enregistré un bénéfice net de 4,82 milliards d'euros. Pour le quatrième trimestre 2014, le bénéfice net part du groupe a atteint 1,3 milliard d'euros contre 110 millions d'euros l'an passé.

En Bourse, le titre BNP Paribas a perdu 3,69% à 47 euros.

BNP Paribas a dû s'acquitter le 30 juin dernier d'une amende record de 8,97 milliards de dollars et de plaider coupable de deux chefs d'accusation dans le cadre d'un accord avec les autorités américaines qui lui reprochaient d'avoir contourné pendant plusieurs années des règles d'embargo s'appliquant aux transactions en dollar, notamment au Soudan et en Iran. Ce montant, couplé aux coûts de réorganisation imposés par la mise en conformité de la banque à la réglementation, ont fait dégringoler le résultat net de BNP Paribas en 2014 à 157 millions d'euros. Il avait atteint 4,82 milliards en 2013.

Sans remettre formellement en cause les objectifs de son plan stratégique 2014-2016, qui vise notamment une rentabilité des fonds propres (ROE) d'au moins 10% l'année prochaine, l'entreprise a fait valoir que ses prévisions initiales se révèlent aujourd'hui trop optimistes par rapport à la situation actuelle.

"L'écart cumulé entre le scénario de base et le scénario révisé est de -60 points de base de croissance pour la zone euro en 2016. Ce contexte a un effet défavorable sur les volumes de crédit dans la banque de détail et chez CIB (banque de financement et d'investissement, NDLR) notamment", explique BNP Paribas.

Le conseil d'administration a cependant décidé de proposer à la prochaine assemblée générale un dividende de 1,5 euro par action au titre de 2014, comme en 2013 et en 2012.

A lire aussi