Bank of America condamnée à une amende record dans le dossier subprime

le 21/08/2014

La banque américaine doit payer 16,65 milliards de dollars pour solder les poursuites engagées par les autorités qui lui reprochent d'avoir menti lors de la vente de dérivés de crédits hypothécaires risqués

Bank of America condamnée à payer 16,65 milliards de dollars dans le dossier subprime

Bank of America a été condamnée à payer 16,65 milliards de dollars (12,55 milliards d'euros) dans l'affaire des subprime, ces crédits à risque à l'origine de la crise financière de 2007-2008. La banque américaine solde ainsi les poursuites engagées par les autorités américaines.

Neuf milliards seront versés aux autorités et le reste en indemnisations pour les investisseurs lésés. C’est l'amende individuelle la plus élevée jamais infligée à une banque aux Etats-Unis.

Le ministère de la Justice reprochait à la banque américaine d'avoir menti à des investisseurs en leur vendant des dérivés de crédits hypothécaires risqués, qui ont généré des milliards de pertes pour les investisseurs qui les ont achetés. Ces prêts toxiques ont servi de sous-jacents à des produits financiers complexes RMBS (Residential mortgage-backed securities) et des CDO (titres dérivés adossés à des actifs immobiliers).

 

A lire aussi