La BCE révèle les détails du stress test des banques

le 23/10/2013

L'évaluation de la qualité des actifs bancaires, qui doit se dérouler dès novembre sur un an, reposera sur un ratio de fonds propres tier one de 8%

Photo: PHB

L'examen de la qualité des actifs des banques et de leur niveau de risque, le « stress test » qui doit préluder à l’instauration de la supervision bancaire unique, concernera 130 institutions de crédit dans 18 Etats, a annoncé la Banque centrale européenne (BCE) ce mercredi 23 octobre, la liste définitive étant publiée.

L’institut d’émission, qui sera « responsable » de cette supervision unique dans le cadre du projet d’Union bancaire, a précisé dans une note que « l’exercice commencera en novembre 2013 et prendra 12 mois ». L'évaluation reposera sur un ratio de fonds propres tier one de 8%. Par ailleurs, le test  prendra en compte le ratio de levier comme « information supplémentaire » dans les résultats de l'examen.

Tout déficit en fonds propres identifié lors de l'examen devra faire l'objet de mesures correctives, a également indiqué la BCE. Elle a ajouté qu’un déficit en fonds propres devra d'abord être comblé par du capital privé, puis des garanties publiques si nécessaire, en conformité avec les pratiques nationales et le droit européen.

De plus les créances bancaires dont les arriérés dépassent 90 jours seront considérées comme non performantes dans l'examen de la qualité des actifs à venir.

Enfin la BCE a prévu que la publication de l'évaluation complète par pays et par banques se fera avant novembre 2014. 

A lire aussi