Avec un bénéfice en forte hausse, Swiss Life prend de l’assurance

le 14/08/2013

Le bénéfice net de l'assureur suisse a augmenté de 29% au premier semestre grâce à la hausse des primes en vie et prévoyance notamment

Avec un bénéfice en forte hausse, Swiss Life prend de l’assurance

Swiss Life a annoncé mercredi 14 août une hausse de

son bénéfice net de 29% à 472 millions de francs suisses (381 millions d’euros)

au premier semestre 2013, grâce à la hausse de ses primes en vie, prévoyance

ainsi que pour les produits « modernes » (invalidité professionnelle, rente de

soins). Le groupe a enregistré également une augmentation de son bénéfice

d’exploitation de 16% à 639 millions de francs (517,5 millions d’euros) ainsi

qu’une progression de 6% des recettes de primes qui s’élèvent à 10,4 milliards

de francs (8 milliards d’euros) dont plus de la moitié grâce au marché suisse.

Fort de ces résultats, l’assureur se dit «être en

bonne voie» pour la réalisation de son programme «Swiss Life 2015». La marge

sur les affaires nouvelles s’est élevée à 2% contre 1,4% fin 2012. « Nous avons

tout lieu d'être satisfaits du lancement de notre programme d'entreprise. Ces

progrès nous confèrent une souplesse opérationnelle dans un contexte toujours

exigeant » a commenté Bruno Pfister, président directeur-général de Swiss Life.

Lancé en novembre 2012, le programme vise un rendement des fonds propres de 8%

à 10% ainsi qu’une marge supérieure à 1,5% dans les activités nouvelles. Il

prévoit également des économies supplémentaires de coûts de 130 à 160 millions

de francs (100 à 123 millions d’euros) l’an dont 90 à 110 millions de francs

(69 à 84 millions d’euros) pour les frais administratifs et 40 à 50 millions de

francs (30 à 38 millions d’euros) pour les coûts de distribution.

Concernant son portefeuille, le groupe suisse

affiche un rendement net des placements non annualisés de 2,4% en 2013 contre

2,7% l’année dernière, en raison «des paramètres de marché défavorables», se

contente d’expliquer l’assureur. D’autre part, les capitaux propres

attribuables aux actionnaires sont en baisse de 14% à 8,8 milliards de francs

(6,77 milliards d’euros) à cause de l’augmentation des intérêts, estime Swiss

Life. Cette hausse a pesé sur la solvabilité du groupe, en recul à 205% à la

fin du mois de juin contre 239% à la fin 2012.

A lire aussi