PSA ouvrirait le capital de sa filiale bancaire à Santander

le 22/07/2013

Le constructeur automobile en difficulté pourrait partiellement céder sa filiale Banque PSA Finance ou la fusionner avec le groupe espagnol.

PSA ouvrirait le capital de sa filiale bancaire à Santander

PSA Peugeot Citroën

aurait entamé « des

discussions préliminaires » avec la banque espagnole Santander  à propos de Banque PSA Finance. Selon l’édition

de ce lundi du Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier, le

constructeur automobile français en difficulté envisagerait de vendre sa

participation dans sa filiale de crédit à la consommation ou de fusionner ses

activités avec celles de Santander.

Dans l'un des schémas envisagés, le groupe espagnol pourrait prendre jusqu'à la

moitié de Banque PSA Finance. Dans tous les cas, le groupe bancaire espagnol « assurerait l'essentiel des

besoins de refinancement » de

la filiale bancaire de PSA.

Ces informations interviennent quelques mois seulement après que Banque PSA

Finance a bénéficié de la part de l'Etat français d’une garantie de 7 milliards

d'euros sur trois ans Cette garantie fait actuellement l'objet d'une enquête

approfondie de la part de la Commission européenne. Si Bruxelles venait à

estimer que PSA a bénéficié d'une aide publique à un niveau non justifié, et

susceptible de fausser la concurrence parmi les constructeurs automobiles en

Europe, elle pourrait demander des mesures de compensation. La semaine

dernière, le constructeur se voulait 

confiant : « le processus suit son cours. Je pense qu'on aura

une réponse dans l'été, en tout cas ça ne m'inquiète pas », a déclaré

Jean-Baptiste de Chatillon, le directeur financier de PSA. En se séparant d'une

partie de sa banque, le constructeur automobile pourrait « éliminer sa dépendance » à cette garantie publique, rapporte le

« Wall Street Journal ».

A lire aussi