Deutsche Bank dans le rouge

le 31/01/2013

Photo: Bloomberg News

La banque allemande a fait état ce jeudi matin d'une perte avant impôts de 2,6 milliards d'euros au titre du quatrième trimestre, sous le coup d'importantes charges de restructuration. Le premier groupe bancaire outre-Rhin a ainsi précisé avoir passé dans ses comptes une charge de dépréciation de survaleurs de 1,9 milliard et des charges liée à des litiges judiciaires d'un milliard d'euros.

Deutsche Bank est en passe de regrouper ses divisions de gestion d'actifs et de gestion de fortune, tout en créant parallèlement une division non stratégique dans laquelle la banque se délestera de 125 milliards d'euros d'actifs.

Le 14 décembre, l'établissement avait dit que le quatrième trimestre 2012 allait être impacté négativement par des charges de restructuration et de réévaluation de la valeur de certains actifs. Ses restructurations sont censées dégager 4,5 milliards d'euros d'économies annuelles d'ici 2015.

A lire aussi