La Caisse d'Epargne condamnée au pénal dans l'affaire Doubl'ô

le 13/12/2012

Photo: PHB/Agefi

Le tribunal correctionnel de Saint Etienne a condamné le 13 décembre la Caisse d'Epargne Loire Drôme Ardèche pour publicité mensongère dans le cadre de l'affaire Doubl'ô, ce produit de placement vendu au début des années 2000 par la banque. Il s'agit de la première condamnation au pénal dans cette affaire. La Caisse d'Epargne écope d'une amende de 40.000 euros, le montant requis par le parquet en novembre. Joint par L'Agefi, le groupe BPCE a indiqué que la caisse fera appel de cette décision.

Les fonds à formule Doubl'ô, vendus entre 2001 et 2002 et élaborés par Ecureuil Gestion, promettaient de doubler le capital à échéance de six ans, selon la documentation commerciale du produit. Seul bémol, indiqué par un minuscule astérisque : cette promesse valait uniquement si aucune des actions du panier ne baissait de plus de 40% par rapport à son cours initial, ce qui est arrivé en raison de l'éclatement de la bulle internet. D'où les plaintes d'épargnants s'estimant floués.

A lire aussi