Crédit Agricole cédera la totalité du capital d’Emporiki à Alpha Bank

le 01/10/2012

La banque verte porte la recapitalisation de sa filiale, cédée pour un euro symbolique, à 2,85 milliards

Le siège d'Alpha Bank à Athènes. Photo: Simon Dawson Bloomberg

Crédit Agricole a confirmé lundi être entré en négociations exclusives avec Alpha Bank pour lui céder la totalité du capital de sa filiale grecque Emporiki sur la base d'un euro symbolique. Les deux parties visent une cession au 31 décembre. Deux autres banques grecques, National Bank et Eurobank, avaient également soumis des offres.

La recapitalisation d'Emporiki par Crédit Agricole, déjà engagée en juillet à hauteur de 2,3 milliards d'euros, serait portée à 2,85 milliards d'euros, précise la banque verte dans un communiqué. CASA souscrirait par ailleurs pour 150 millions d'euros d'obligations convertibles à émettre par Alpha Bank, remboursables, sous conditions et à l'initiative de Crédit Agricole, en actions d'Alpha Bank. Les financements actuellement octroyés par CASA à Emporiki seraient également réduits à due concurrence (0,7 milliard d'euros).

Crédit agricole estime que cette opération conforterait l'atteinte des objectifs de solvabilité du groupe à fin 2013.

Emporiki, cinquième banque de Grèce acquise en 2006 pour 2,2 milliards d'euros, a nécessité de la part de Crédit agricole plusieurs milliards d'euros de recapitalisation. Comme d'autres établissements du pays, il a dû faire face au défaut organisé d'Athènes sur une partie de sa dette publique. La banque fondée en 1907 dispose d'un réseau de 340 agences et emploie environ 7.600 personnes.

En 2011, Emporiki et des coûts de restructuration dans la banque de financement et d'investissement (BFI) ont fait basculer les comptes du véhicule coté de Crédit agricole dans le rouge pour la première fois depuis son introduction en Bourse fin 2001.

A lire aussi