Le besoin final des banques espagnoles serait limité à 40 milliards

le 28/09/2012

L’audit le chiffre à près de 60 milliards, mais les autorités tablent sur le fruit de restructurations à venir.

La moitié des principales banques espagnoles ont besoin d'être recapitalisées. Photo: Bloomberg news

L'Espagne prévoit de demander environ 40 milliards d'euros d'aide à ses partenaires européens pour financer la recapitalisation de ses banques les plus affaiblies, a déclaré vendredi le vice-gouverneur de la Banque d'Espagne Fernando Restoy. "La toute première estimation du montant final dont nous aurions besoin dans le cadre de la ligne de crédit de 100 milliards d'euros (accordée en juin par l'Union Européenne) serait inférieure d'un tiers aux besoins de capitaux identifiés par Oliver Wyman", a-t-il précisé.

Les banques espagnoles auraient besoin de 59,3 milliards d'euros de fonds propres supplémentaires pour faire face à une crise économique grave, ont en effet montré vendredi les résultats d'un audit indépendant des 14 principaux établissements du pays. L'étude précise que sept des 14 banques étudiées ont besoin d'être recapitalisées et elle chiffre à 49 milliards d'euros les besoins de fonds propres des banques déjà nationalisées. Cette estimation extrême du cabinet Oliver Wyman se fonde sur le scénario d'une contraction de 6,5% du produit intérieur brut (PIB) espagnol entre 2012 et 2014.

La Commission européenne a d’ailleurs salué cette annonce et ajouté que le montant définitif de capital injecté dans les banques espagnoles serait défini dans les prochains mois. Elle a précisé que le chiffre final sera réduit par des mesures que prendront les banques espagnoles elles-mêmes (restructurations, levées de fonds sur les marchés…).

A lire aussi