Bank of America réduit ses provisions pour créances douteuses

le 18/07/2012

Elles sont au plus bas depuis début 2007. La banque publie un résultat bénéficiaire pour le deuxième trimestre.

Bank of America réduit ses provisions pour créances douteuses

Bank of America a publié aujourd’hui un bénéfice net de 2,5 milliards de dollars (2,04 milliards d'euros), soit 19 cents par action, au titre du deuxième trimestre, à comparer à une perte de 8,8 milliards un an plus tôt. Le produit net bancaire du groupe a reculé à 21,97 milliards de dollars contre 22,28 milliards sur les trois premiers mois de l'année, mais il a progressé nettement par rapport au chiffre de 13,24 milliards affiché il y a un an.

Ce résultat est la conséquence d’une baisse de ses coûts à 17 milliards de dollars, contre 22,9 milliards un an plus tôt et 19,1 milliards sur les trois premiers mois de l’année, mais aussi d’une forte réduction de ses provisions pour créances douteuses. Elles ont reculé à 1,77 milliard de dollars au deuxième trimestre, leur plus bas niveau depuis le premier trimestre 2007, contre 3,26 milliards sur avril-juin 2011

Pour soutenir sa rentabilité, Bank of America a lancé l'an dernier un vaste plan de réduction de ses coûts intitulé «Project New BAC». Le groupe a expliqué aujourd’hui que la deuxième phase de ce plan, qui touchera les activités de marchés de capitaux, de banque commerciale et de gestion de patrimoine, visait à dégager trois milliards de dollars d'économies par an d'ici la mi-2015. La première phase, centrée sur les activités de banque de détail et les services informatiques, visait cinq milliards d'économies par an et 30.000 suppressions de postes.

A lire aussi