Citigroup en hausse malgré des résultats en recul

le 16/07/2012

Citigroup en hausse malgré des résultats en recul

Citigroup a publié un bénéfice net en baisse pour le deuxième trimestre 2012 (à 2,9 milliards de dollars contre 3,34 milliards un an auparavant), affecté par les suites de la crise du crédit, ainsi que par des pertes de 424 millions sur la cession d'une participation de l'ordre de 10% dans le capital de la banque turque Akbank TAS. A l’inverse la banque américaine réalise un gain de 219 millions lié à des modifications dans la valorisation de sa dette.

C’est ainsi qu’hors ajustements de dette et cession de la participation dans la banque turque, le bénéfice par action ressort à 1,00 dollar, avec un bénéfice net global en baisse de 1% sur un an, tandis que les dépenses d'exploitation ont diminué de 6% au deuxième trimestre.

Par ailleurs, sa filiale Citi Holdings, composée d'actifs douteux que la banque cherche à céder, a perdu 920 millions de dollars, à comparer avec une perte de 611 millions de dollars un an auparavant.

"Nous avons connu une forte croissance, tant en matière de production de crédits que de dépôts, ainsi qu’une bonne résistance de nos activités de marché", a déclaré le directeur général de Citigroup, Vikram Pandit.

Après une petite heure de cotation, le titre avançait de 1,65% à 27,09 dollars à Wall Street.

A lire aussi