Nouvelles réductions de coûts pour la Société Générale

le 12/09/2011

Le siège de Société Générale. Photo: Judith White/Bloomberg

La banque française a annoncé ce matin un ensemble de mesures destinées à réduire ses coûts afin de s'adapter à l'environnement économique incertain.

La Société Générale, dont la valeur boursière a été fortement affectée par les turbulences sur les marchés, a fait part d’une réduction de la taille de son bilan, qui se traduira par une contraction des activités de sa filiale d'investissement SG CIB et par des suppressions d'emplois dans certains pays.

Le groupe prévoit ainsi de réduire ainsi de 5% la base des coûts de SG CIB et annonce un programme de cessions d'actifs qui permettra de dégager quatre milliards d'euros de capital d'ici 2013, ce qui aura un impact de 100 points de base sur son ratio prudentiel Core Tier One.

Ce dernier sous Bâle 3 sera selon la banque «bien supérieur» à 9% en 2013, sans augmentation de capital.

Le groupe précise que son exposition à la dette souveraine des pays périphériques de la zone euro est «faible et limitée», à 4,3 milliards d'euros au 9 septembre 2011 en «banking book». Sur ce total, l'exposition de la Société Générale à la Grèce est de 0,9 milliard d'euros.

A lire aussi