Société Générale sous les attentes

le 04/11/2009

Société Générale sous les attentes

La Société Générale a publié ce matin un bénéfice net multiplié par 2,3 à 426 millions d'euros pour le troisième trimestre 2009, inférieur aux attentes du marché en raison de provisions plus importantes qu'anticipé du fait de la crise.

Dans un communiqué, la première banque française à publier ses résultats trimestriels explique avoir passé dans ses comptes trimestriels pour 1,5 milliard d'euros de provisions là où le marché attendait 1,3 milliard.

Son produit net bancaire est ressorti à 5,97 milliards d'euros sur le trimestre clos au 30 septembre, en progression de 16,9%.

La Société Générale fait également savoir qu'elle a cédé sur la période pour 1,7 milliard d'euros d'actifs à risque dans ses activités de banque de financement et d'investissement (BFI). Les provisions au sein de ce pôle se sont élevées à 604 millions d'euros, dont 334 millions sur les actifs financiers qui avaient bénéficié d'un retraitement comptable à l'automne 2008. Les dépréciations au sein de la BFI ressortent quant à elle à 751 millions d'euros.

Dans la banque de détail en France, le groupe dirigé par Frédéric Oudéa a réitéré son objectif d'une croissance de 2% de ses revenus. Sur les neuf premiers mois de l'année, ces revenus ont progressé de 1,8%.

Suite à l'augmentation de capital de 4,8 milliards d'euros lancée début octobre pour rembourser les aides de l'Etat, le ratio de solvabilité financière Tier One de la Société Générale s'élève à 10,8% à fin septembre.

A lire aussi