Partenariat

Dossier

Voyage au cœur des actifs réels - Les infrastructures

Natixis Investment Managers
Voyage au cœur des actifs réels - Les infrastructures

Les besoins de financement d’actifs réels tels que l’immobilier, les infrastructures ou l’aéronautique ne faiblissent pas dans un monde en profonde transformation (urbanisation, explosion démographique, transition énergétique etc). 

Contraintes par la réglementation, les banques ne sont plus en mesure d’assurer seules le financement à long terme (de 5 à 30 ans) de ces actifs illiquides, potentiellement coûteux en capitaux propres. Ce marché s’est ouvert il y a quelques années aux investisseurs institutionnels, notamment ceux en recherche d’actifs générant des revenus stables et peu volatils, leur permettant un meilleur adossement à leurs engagements (passifs) à long terme.

Les sûretés offertes, le taux de recouvrement élevé, la profondeur des marchés, le niveau de spread ajusté du risque, le large éventail de profils rendement/risque et la faible corrélation aux autres classes d’actifs expliquent le succès croissant de la dette privée sur les actifs réels. 

Nous vous proposons d’embarquer pour un voyage de 4 semaines à la découverte du financement des actifs immobiliers, des infrastructures énergétiques ou de transport, ou des avions de ligne.  

Bon voyage !

La dette privée liée aux infrastructures vertes cherche générer des revenus stables sur le long terme tout en intégrant les critères ESG

Points clés

  • Les investisseurs institutionnels doivent s'assurer une source de revenus durable tout en répondant aux attentes de plus en plus exigeantes en matière de politique ESG. Le défi à relever pour atteindre ces deux objectifs est considérable. 
  • Entre 2017 et 2035, le monde aura besoin de 69 000 milliards de dollars d'investissements dans les infrastructures. Le marché mondial de la dette d'infrastructures a atteint 280 milliards de dollars en 2018, réparties sur plus de 900 transactions.
  • La dette liée aux infrastructures reposant sur les énergies renouvelables a été multipliée par 9 depuis 2005 et devrait encore augmenter. Cette dynamique devrait également engendrer davantage de projets de mobilité verte et de bâtiments publics économes en énergie.

Lire l'intégralité de l'article

Retrouvez l'interview vidéo de Céline Tercier : Pourquoi investir dans la dette privée liée aux infrastructures avec des critères ESG ?