Dossier

Les chantiers fiscaux d’Emmanuel Macron

Les chantiers fiscaux d’Emmanuel Macron

IS, CSG, flat tax, IFI, taxe d'habitation : Emmanuel Macron met à exécution une à une ses promesses de campagne de réaménagement de la fiscalité et des cotisations sociales en France.

L'un des principaux enjeux consiste à rééquilibrer les prélèvements obligatoires au bénéfice de la croissance et des entreprises comme le montre la baisse programmée de l'impôt sur les sociétés. Il s'agit aussi de rendre plus universel le financement de la protection sociale et notamment de l'Unedic en promouvant la CSG. Concernant l'épargne, il s'agit aussi de privilégier le risque au détriment de la rente comme l'illustre la flat tax.

Pris en étau entre la contrainte budgétaire et sa volonté réformatrice, prenant en compte le "ras le bol fiscal" des Français, le président cherche à concilier ses différents objectifs dans des subtilités de calendrier pour accélérer les rentrées fiscales et étaler autant que possible les cadeaux envisagés.

Reste que les ardeurs réformatrices du gouvernement sont loin de convaincre certaines catégories de population. C'est le cas des assureurs inquiets pour l'équilibre de l'assurance-vie ou encore des retraités au dessus de 1200 euros qui s'acquitteront de la hausse de la CSG sans bénéficier de la suppression des cotisations maladies et chômage sur les salaires.

Autre zone d'ombre, la fiscalité verte, élément clé de la transition environnementale, peine à trouver sa place dans les chantiers fiscaux du gouvernement.