Sponsorisé

Dossier

L'immobilier retrouve les faveurs des investisseurs

JLL
L'immobilier retrouve les faveurs des investisseurs
(Bloomberg)

Substitut des marchés obligataires souverains aux rendements aplatis ou négatifs, l’investissement en immobilier d’entreprise a retrouvé depuis deux ans les faveurs d’investisseurs en quête de rendement. Les montants investis en 2015 ont renoué les record d’avant la crise financière, tandis que les gestionnaires d’actifs multiplient les levées de fonds en 2016.

Résultat, les prix montent et les rendements baissent, mais la prime offerte par ces actifs réels  demeure toujours intéressante. Craignant un risque de surchauffe dans l’immobilier d’entreprise, les autorités de tutelle accroissent leur vigilance, notamment en France. La faible liquidité de la classe d’actifs n’est en effet pas sans danger, comme l’a montré, en juillet 2016, la crise des fonds immobiliers ouverts britanniques après le vote du Brexit.

A plus long terme, le résultat du référendum britannique, défavorable à l’immobilier au Royaume-Uni, pourrait s’avérer positif pour les deux autres grands marchés européens – France et Allemagne – grâce à l’effet report des investisseurs.