L'interview finance

La hausse de l’euro doit inciter la BCE au statu quo monétaire

le 24/01/2018

Nicolas Chéron, Responsable de la recherche marchés pour Binck.fr

Nicolas Chéron, responsable de la recherche marchés pour Binck.fr

La Banque centrale européenne, qui se réunit jeudi 25 janvier, a pris la mesure de la robustesse de la reprise économique en zone euro et dans le monde, mais probablement pas au point de bouleverser le calendrier du resserrement de sa politique monétaire, calé sur septembre pour le Quantitative easing et courant 2019 pour les taux, explique Nicolas Chéron. 

Sur le même sujet

A lire aussi