La chronique de l'actualité

2018 fait rêver les investisseurs en actions

le 26/12/2017

Philippe Mudry

2017 a été une année exceptionnelle pour les actions : aux Etats-Unis, la hausse sur un an dépasse 25% pour le DJIA et approche 20% pour le SQ&P 500 ;

en Europe, quoi moins brillantes, les performances sont solides, s’étalant pour les principaux indices entre 9 et 13%.

La performance pourra-t-elle être rééditée en 2018 ? Les investisseurs veulent y croire, tant leurs  planètes de référence ont rarement été aussi parfaitement alignées.

La croissance, synchrone dans le monde de façon très inhabituelle, laisse prévoir l’an prochain encore une tendance favorable des bénéfices, tout particulièrement en Europe ;

les Etats-Unis vont bénéficier rapidement de la réforme fiscale tandis que les fusions et acquisitions, très intenses des deux côtés de l’Atlantique, devraient apporter un surcroît de dynamisme aux indices.

Enfin, les banques centrales devraient continuer à gérer avec prudence la fin de l’assouplissement quantitatif, sans trop resserrer par conséquent les conditions financières générales.

Le paradoxe de 2017, qui a vu ces conditions financières s’assouplir aux Etats-Unis en dépit du retrait progressif de la Fed, pourrait, espère les professionnels, se prolonger l’an prochain.

Là est leur premier pari. Car la fin du ‘quantitative easing’ ne pourra pas passer éternellement inaperçue sur les marchés et devrait peser davantage à mesure que le temps passera.

Deuxième pari, le maintien de taux de marché sous contrôle sous l’influence d’une désinflation toujours très puissante.

Dernier pari, l’absence de résurgence du risque politique. Son atténuation 2017 a été un des phénomènes majeurs de l’année.

Si elle se confirmait l’année prochaine, celle-ci pourrait millésimer pour Bourses européennes.

Sur le même sujet

A lire aussi