L'interview finance

Le paradoxe des banques centrales : lutter contre l’inflation dans un monde sans inflation

le 25/09/2017

Christophe Boucher, professeur et chercheur à l'Université de Paris Nanterre

Chrsitophe Boucher, professeur et chercheur à l’Université Paris Nanterre

La Réserve fédérale a décidé comme prévu, le 20 septembre, d'engager le dégonflement de son bilan mais elle a également opté pour un rythme soutenu des hausses de taux alors qu'elle est confrontée à des transformations macroéconomiques profondes.

  

Sur le même sujet

A lire aussi