La chronique de l'actualité

Une transaction immobilière record clôt une belle année 2016

le 19/12/2016

Philippe Mudry

C’est ce qui s’appelle une grosse cerise sur un gros gâteau.

2016, qui comptera parmi les belles années pour l’immobilier commercial parisien, se termine sur une transaction de prestige à un milliard d’euros et plus de 37.000 euros le m2.

Il est vrai que le bien, un bloc d’immeuble historique de très belle qualité, sa localisation, donnant à la fois sur la place Vendôme et la rue Saint-Honoré, et sa taille, 26.800 m2, sont exceptionnels.

Constitué à 80% de bureaux et à 20% de commerce, l’ensemble avait de quoi séduire un grand institutionnel étranger à la poche profonde, le bras immobilier du fonds souverain norvégien.

Ainsi se conclut en beauté une année à environ 25 milliards d’euros d’investissements en immobilier commercial, dans les mêmes eaux que 2015.

Un marché très concentré sur les bureaux franciliens, qui captent les trois quarts des flux, le plus souvent sous forme de grosses transactions.

Sur les 400 investissements dénombrés cette année, une cinquantaine concentre plus de la moitié des volumes.

2017 sera-t-il dans la même veine ? Beaucoup le pensent même si le marché peut paraître surévalué.

C’est en tout l’avis du Haut comité de stabilité financière qui s’en préoccupe.

Mais les investisseurs, eux, s’en soucient peu.

Prêts à investir sur leurs fonds propres sans endettement comme le fonds Norvégien, ils demeurent friands d’actifs qui portent un rendement de 3 à 4% en Île-de-France, soit 220 à 320 points de base de plus que les titres d’Etat à 10 ans.

Seule ombre au tableau, les beaux biens sont de plus en plus rares et chers, surtout dans le très haut de gamme du quartier central des affaires.

D’où le prix impressionnant atteint dans le quartier mythique de la Place Vendôme. 

Sur le même sujet

A lire aussi