L'interview finance

La marge de manœuvre de la BCE est très étroite

le 21/10/2016

William de Vijlder, Directeur de la recherche, BNP Paribas

« Lors de son Conseil du jeudi 20 octobre, la BCE a remis au 8 décembre l'annonce de ses grandes décisions. Le scénario d’un ralentissement du programme d’achats d’actifs, un tapering, serait trop risqué compte tenu de la situation économique. Inversement, une amplification de ce programme poserait des problèmes techniques d’assèchement des actifs, et politique vis-à-vis de l’Allemagne notamment », explique William de Vijlder. 

Sur le même sujet

A lire aussi