L'interview

Brexit : « L’immobilier parisien peut être une valeur refuge pour les investisseurs »

le 08/07/2016

Avec seulement 7% d'investisseurs étrangers contre 50% à Londres et surtout des prix 50% moins élevés, la capitale française pourrait voir son attractivité augmenter après le Brexit. L'analyse de Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez Vousfinancer.com.