L'interview finance

Rachat de dette : la BCE va plébisciter les entreprises françaises

le 09/06/2016

Pierre Chartres - Spécialiste obligataire, M&G

Les rachat de dette d’entreprise devraient se concerner les sociétés françaises à 32%, estime M&G. L’effet d’écrasement des taux devrait par ailleurs se ressentir également sur le secteur du high yield, estime Pierre Chartres.

A lire aussi