L'interview

Une trop forte baisse des taux de la BCE exposerait les banques à un défi critique

le 26/11/2015

Natacha Valla - Directrice adjointe du Cepii

L’Interview aux Journées de l’AFTE 2015

La Banque centrale européenne, qui envisage d’assouplir encore sa politique monétaire, peut réduire davantage ses taux d’intérêt ou augmenter son Quantitativ easing. Dans le premier cas, elle devra veiller à ne pas pénaliser les marges nettes d’intérêt des banques et dans le second il lui faudra réfléchir à la composition des actifs achetés plus qu’à la taille des achats. 

Sur le même sujet

A lire aussi