L’immobilier d’entreprise termine un peu mieux l’année 2020

le 08/01/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’immobilier d’entreprise termine un peu mieux l’année 2020
(Fotolia)

Si la demande placée de bureaux en Ile-de-France n’aura finalement atteint que 1,32 million de m2 en 2020, une baisse de 45% par rapport à 2019, le quatrième trimestre a totalisé 408.700 m2 de demande, s'inscrivant en baisse de 40% par rapport au dernier trimestre 2019, et ce malgré le deuxième confinement, selon les chiffres Immostat publiés vendredi. Le Croissant Ouest et La Défense ont représenté un gros tiers des nouvelles transactions.

L’offre immédiate de bureaux en Ile-de-France au 31 décembre atteint 3,68 millions de m2, en hausse de 36% par rapport à son niveau un an plus tôt, avec là aussi un tiers pour le Croissant Ouest et La Défense qui connaissent la plus forte augmentation du taux de vacance. Sur la base des transactions du trimestre, le loyer facial des bureaux reste stable sur un an autour de 405 euros HT HC/m2/an pour les biens de seconde main comme pour les biens neufs ou restructurés, mais sans tenir compte des mesures d’accompagnement, qui s’élevaient à 21,3% au troisième trimestre (au lieu de 19,3% un an plus tôt).

Le montant global des investissements en immobilier d’entreprise a un peu mieux résisté, à 26,3 milliards d’euros en France en 2020, en baisse de 34% par rapport à 2019. Le quatrième trimestre 2020 s’inscrit en baisse de 42% par rapport à la période comparable de 2019, avec 9,1 milliards d’euros. Avec toujours une part prépondérante pour l’Ile-de-France : 19,1 milliards en 2020, en baisse de 33% par rapport à 2019 qui était cependant une année record, dont 7 milliards au T4 (-39%). L’intérêt pour la classe d’actif reste important, comme en témoigne le prix moyen des bureaux achetés en Ile-de-France, à 8.130 euros/m2 (droits inclus), en hausse de +5% sur un an.

C’est encore plus vrai pour le segment logistique : la demande placée pour les entrepôts de plus de 5.000 m2 en Ile-de-France (partie sud de l’Oise incluse) s’est élevée à 914.500 m2 en 2020 (-2% par rapport à 2019) ; et la demande placée pour les entrepôts de plus de 10.000 m2 en France s’est élevée à 2.925.500 m2 en 2020 (-7% par rapport à 2019), à raison de 2.159.300 m2 en Régions et 766.200 m2 en Ile-de-France.

Sur le même sujet

A lire aussi