Craintes autour de la titrisation de prêts aux particuliers

le 02/12/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ce marché, comme l’immobilier notamment, n’a pas encore subi les retombées de la crise.

Les retombées de la crise liée au coronavirus attendues l’an prochain toucheront aussi les titrisations adossées à des prêts aux particuliers (ABS auto, consommation ou PME) et à des prêts hypothécaires résidentiels (RMBS), conclut Moody's dans ses perspectives 2021. «Les programmes de soutien...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi