L’immobilier de bureaux en Ile-de-France reste à l’arrêt

le 08/10/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L’immobilier de bureaux en Ile-de-France reste à l’arrêt
(Fotolia)

La demande placée de bureaux en Ile-de-France s’est élevée à 913.200 m2 à fin septembre, soit une baisse de -46% par rapport au mois de septembre 2019 selon les résultats du GIE Immostat. Le troisième trimestre 2020 a totalisé 246.200 m2 (après 200.200 m2 au T2), s'inscrivant ainsi en baisse de -58% par rapport au T3-2019. En conséquence, l’offre immédiate de bureaux en Ile-de-France est remontée de 18% par rapport à son niveau il y a un an, pour s’établir à 3.295.000 m2. Signe d’un marché à l’arrêt, aucun secteur géographique ne se démarque, même le quartier Paris Centre Ouest.

Pour l’heure, cela n’a pas eu d’effet sur le loyer facial moyen (hors mesures d’accompagnement qui s’élevaient à 20,9% au T2), qui reste en hausse de 3% à 4% sur un an, à 411 euros HT HC/m2/an pour les biens neufs ou restructurés et 410 euros HT HC/m2/an pour les biens de seconde main.

Le marché de l’investissement reste également plutôt déprimé, avec 3,9 milliards d’euros au T3-2020, soit une baisse de -40% par rapport au T3-2019, quand même nettement inférieure à celle du marché locatif. Idem à l’échelle de la France avec 5,2 milliards et -49%. Depuis le début de l’année, les volumes arrêtés s’établissent ainsi à 11,6 milliards (-31%) et et 16,5 milliards (-33%), des baisses cumulées importante mais sur la base d’une année 2019 absolument record. Le prix moyen des bureaux achetés en Ile-de-France, tous types confondus, s’élève à 8.010 euros/m2 (droits inclus), ce qui représente une hausse de 9% sur un an.

Sur le même sujet

A lire aussi