Un ajustement du cadre des restructurations souveraines est nécessaire

le 30/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’accroissement continu des dettes souveraines demande une évolution des processus de restructuration.

Après le choc de la crise de 2008, la dette publique des pays développés avait bondi de 70 à 100% de leur PIB et n’a jamais diminué. Avec la crise du Covid-19, elle devrait encore grimper de 10 à 15 points. La tendance est identique pour les pays émergents. «Les pays sont inégaux devant la dette»...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi