Deux sociétés de gestion françaises sont exclues des PRI

le 28/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Deux sociétés de gestion françaises sont exclues des PRI
(Fotolia)

Deux sociétés françaises ont été radiées des Principles for responsable investment (PRI), les Principes pour l'investissement responsable des Nations-Unies. Il s’agit de la BPE, la banque privée de La Banque Postale, et de Delta Alternative Management, une société de gestion entrepreneuriale.

Au total, seulement cinq investisseurs ont été radiés de la liste des signataires des PRI qui compte plus de 3.000 membres. Les trois autres sont l’investisseur néerlandais Stichting Gemeenschappelijk Beleggingsfonds et les sociétés de gestion indonésienne Corfina Capital et américaine Primary Wave IP Investment Management. L’ensemble représente un encours de moins de 6 milliards de dollars, BPE formant l’essentiel avec plus de 5 milliards de dollars.

Une porte parole de BPE a expliqué a NewsManagers (Groupe L'Agefi) que la banque « n'a pas été en mesure de répondre pleinement à un des six principes fondamentaux des PRI » concernant la gestion sous mandat « pour des raisons juridiques ». En effet, « la gestion sous mandat de BPE investit dans des sociétés cotées pour le compte de ses clients, et donc n’est pas légalement propriétaire de ces titres. Par conséquent, elle n’est pas en mesure de participer aux assemblées générales et de voter les résolutions dans le respect des principes ESG comme l’exige les PRI », détaille BPE. La banque assure travailler actuellement à « la résolution de cette contrainte légale » afin d'adhérer à nouveau aux PRI.

Egalement contactée par NewsManagers, Delta n'a pas répondu à nos sollicitations.

Cet article est à retrouver en intégralité sur newsmanagers.com

Sur le même sujet

A lire aussi