La Banque d’Angleterre est condamnée à se montrer plus accommodante

le 14/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque centrale, qui se réunit jeudi, devra tenir compte des derniers indicateurs de PIB et du risque d’un essoufflement de la reprise et d’une hausse du chômage.

La réouverture des pubs a dynamisé la croissance du secteur des services en juillet en Royaume-Uni. Le PIB, qui est publié tous les mois, a progressé comme prévu de 6,6% par rapport à juin (mois au cours duquel il avait bondi de 8,7%), selon les données de l’ONS, l’institut statistique. Mais l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi