La dette mondiale atteignait déjà des plus-hauts fin mars

le 20/07/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le «Global Debt Monitor» de l’IIF craint une forte hausse des défauts d’entreprises.

Bien qu’encore peu propagée en Europe et en Amérique, la crise liée au coronavirus avait déjà fait grimper la dette mondiale à 331% du PIB ou 258.000 milliards de dollars au premier trimestre, indique l’IIF (Institute of International Finance). Une progression record de +10 points de pourcentage...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi