La France a détruit un demi-million d’emplois au premier trimestre

le 11/06/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La France a détruit un demi-million d’emplois au premier trimestre
(Bloomberg)

L'emploi salarié en France a chuté de 2% au cours d'un premier trimestre marqué par les répercussions de la crise liée au coronavirus. L'économie française a détruit 502.400 emplois nets, presque exclusivement dans le secteur privé avec 497.400 destructions nettes d'emploi (-2,5%), la perte dans le secteur public étant limitée à 4.900 emplois (-0,1%), selon l’Insee.

Cette chute, au cours d'une période marquée par le début du confinement le 17 mars, a principalement été alimentée par le plongeon de l'intérim (318.100 emplois détruits, soit un effondrement de 40,4%). L'emploi intérimaire retrouve un niveau comparable à celui de 2009, au coeur de la crise financière, au cours de laquelle le recul de l'emploi intérimaire ne s'était établi qu'à environ 13%.

Hors intérim, la baisse de l'emploi salarié s'établit à 0,7%, avec 184.300 emplois détruits. L'économie française détruit des emplois pour la première fois depuis le début de l'année 2015 et l'emploi salarié est revenu à son plus bas niveau depuis la quatrième trimestre 2017. S'il a connu une baisse «en trompe l'œil» au premier trimestre le taux de chômage devrait repasser au-dessus du seuil symbolique de 10% cette année, selon le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

Sur le même sujet

A lire aussi