La BCE dévoile la répartition de ses achats d’urgence

le 03/06/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Atrium de la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort.
(Atrium de la BCE / Crédit ECB Robert Metsch.)

La Banque centrale européenne (BCE) a publié hier (lire par ailleurs) la répartition de ses programmes d’achats. Concernant son programme «normal» appelé APP, qui a été porté le 12 mars de 20 à 36 milliards d’euros mensuels jusqu’à fin décembre, il se montait à fin mai à 2.743 milliards, dont 2.218 milliards pour la partie dettes publiques (PSPP), 281 milliards pour la partie obligations sécurisées (CBPP), 212 milliards pour la partie dettes d’entreprises (CSPP) et 30,9 milliards pour la partie titrisations (ABSPP). Concernant le PSPP (hors dettes supranationales), les dettes de l’Allemagne y pèsent 26% (pour 26,4% selon les clés de capital de la BCE sur la zone euro), devant celles de la France (22% au lieu de 20,4%) et celles de l’Italie (19,1% au lieu de 17%) puis de l’Espagne (13,3% au lieu de 11,9%).

Sur le même sujet

A lire aussi