Les actifs émergents restent sous pression

le 20/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les vents contraires auxquels sont soumis ces pays ont provoqué une chute des actifs amplifiée par une fuite des capitaux.

Les CDS, ces produits permettant de s’assurer contre le défaut d’un émetteur, permettent de mesurer l’ampleur du choc subi par les marchés émergents. «La pression sur les pays émergents est très importante», souligne Stéphane Déo, stratégiste chez LBPAM qui liste leurs maux : dépendance au...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi