Les fonds high yield retrouvent des couleurs

le 17/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

crédit high yield : spreads en hausse
(Photo DR.)

Les investisseurs confirment leur retour sur les actifs risqués. Au cours de la semaine passée (au 15 avril), les fonds high yield (HY) ont collecté 10,5 milliards de dollars et les fonds actions 10,7 milliards dans le monde, rapportent les stratégistes de Bank of America Securities (BoA) sur la base des données d’EPFR.

Les fonds obligataires confirment aussi leur meilleure santé. Ils ont enregistré une première semaine de flux nets positifs en sept semaines avec 14,1 milliards de souscriptions (depuis le début de l’année leur décollecte atteint 128 milliards). Les fonds monétaires ont continué d’engranger un maximum d’argent avec 52,7 milliards supplémentaires, soit 877 milliards au cours des sept dernières semaines, portant à 4.500 milliards leur encours sous gestion. Tandis que l’or a encore collecté 3,1 milliards. BoA indique que la part des liquidités dans les portefeuilles des investisseurs atteint un plus haut depuis le 11 septembre 2001.

Le HY a bénéficié de l’extension par la Fed de son programme de rachat de dette corporate aux fallen angels et aux ETF HY. La détente commence à se voir aussi en Europe où Verisure a émis jeudi les premières obligations high yield en euros depuis l'éclatement de la crise.

Mais c’est l’ensemble du crédit qui bénéficie de cette accalmie. Les fonds investment grade ont enregistré une deuxième semaine de collecte à hauteur de 7,4 milliards de dollars. La dette émergente a quant à elle eu sa première semaine de souscriptions depuis près de deux mois à 1,1 milliard. Autre signe de l’apaisement des tensions sur le marché crédit : les fonds Prime MMF, qui ont été au cœur de la tempête, ont également enregistré leur première collecte depuis cinq semaines (12,1 milliards).

En revanche, dans l’obligataire, certains segments restent sous pression comme les MBS (-0,9 milliard) ou les obligations indexées sur l’inflation (-0,8 milliard). Les fonds spécialisés dans les dettes gouvernementales accusent également des rachats ces dernières semaines : 3,4 milliards au cours de la dernière période.

Les fonds actions sont portés par le rebond des marchés à mesure que la vague de contamination au coronavirus se stabilise et que les pays communiquent leur stratégie de sortie du confinement, comme les Etats-Unis l'ont fait jeudi soir. Le retour des investisseurs est tel que depuis le début de l’année les sorties et les entrées s’équilibrent.

Toutefois cette stabilité cache la forte divergence entre ETF (93 milliards de collecte) et fonds traditionnels (97 milliards de rachats). Au cours de la semaine passée ETF et fonds traditionnels se partagent néanmoins équitablement la collecte. Sur les actions, les fonds santé ont collecté 2,7 milliards, leur troisième meilleure collecte hebdomadaire. Tandis que les fonds tech ont continué d’engranger la collecte pour la seizième semaine consécutive avec 1,5 milliard de dollars supplémentaires. Les investisseurs continuant de privilégier valeurs de croissance et qualité.

Sur le même sujet

A lire aussi