L’accord sur le pétrole ne freine pas la chute de la demande et des cours

le 15/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La demande mondiale de pétrole a plongé en avril de 25 millions de barils/jour (mbj), à des niveaux qui n'avaient plus été observés depuis vingt-cinq ans, et aucune réduction de l'offre par les pays producteurs ne permettra de compenser pleinement ce puissant déséquilibre de court terme sur le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi