La menace des «anges déchus» devient réalité

le 27/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La rétrogradation de l’américain Ford Motor en high yield rappelle aux investisseurs ce risque. Une partie importante des notations BBB est concernée.

L’américain Ford Motor rétrogadé en high yield.
Le constructeur américain Ford Motor a basculé en high yield.
(Bloomberg)
Jusqu’à présent, le risque d’une vague de rétrogradation d’émetteurs investment grade (IG) en high yield (HY) restait une menace diffuse dans le marché, mais avec le coronavirus elle devient une réalité. La rétrogradation, mercredi, de Ford Motor par S&P d’un cran à BB+, Moody’s avait déjà...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi