L’exécution budgétaire de 2019 donne un peu de marge à l’Italie pour 2020

le 04/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le déficit public italien a atteint l’an dernier son plus bas niveau depuis 2007.

Malgré une croissance du PIB toujours très faible à +0,3%, le déficit public de l’Italie, qui avait fait l’objet d’un psychodrame fin 2018, a été chiffré lundi à 1,6% du PIB pour 2019, son plus bas niveau depuis 2007, très au-dessous des 2,4% prévus dans le projet de loi de finances, des 2,04%...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi