Les prix des obligations d’Argentine chutent, risques élevés

le 14/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les obligations de l’Argentine ont été mises à mal jeudi après que le ministre de l’Economie a averti qu’une «profonde restructuration de la dette» était en cours et a promis d’adopter une position forte avec les créditeurs. Les prix des obligations ont chuté d’environ 2% tandis que les primes de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi