L’Europe douche les espoirs de Londres sur l’équivalence financière

le 12/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Il n’y aura pas d’équivalence générale, globale, ou permanente avec le Royaume-Uni», a lancé le négociateur en chef de l’UE en réponse à la pression britannique.

Michel Barnier, le négociateur en chef de l’Union européenne (UE), au Parlement européen le 11 février 2020 à Strasbourg.
Michel Barnier, le négociateur en chef de l’Union européenne (UE), au Parlement européen hier à Strasbourg.
(Crédit European Union.)
Les Anglais ont tiré les premiers, mais la réponse européenne ne s’est pas fait attendre. Visiblement agacé par les manœuvres britanniques, Michel Barnier, le négociateur en chef de l’Union européenne (UE), a profité d’une audition au Parlement hier à Strasbourg pour faire plusieurs mises au...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi