Donald Trump qualifie d'«affront» à la Constitution américaine la procédure de destitution

le 21/01/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La procédure de destitution lancée contre Donald Trump est le fruit d'une initiative partiale de ses adversaires démocrates qui représente un «affront» à la Constitution et «doit être rejetée» lors du procès qui s'ouvrira au plus tôt mardi au Sénat des Etats-Unis, déclarent les avocats du...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi