Les tensions commerciales hantent de nouveau les marchés

le 03/12/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les tensions commerciales hantent de nouveau les marchés
(Adobe stock)

Les marchés actions accusent une nouvelle séance de forte baisse après des déclarations de Donald Trump mettant en doute la probabilité d’un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine à court terme et les menaces de taxer les produits européens, notamment du luxe.

Le président américain a affirmé qu’il n’avait pas de date butoir pour un accord et que cela pouvait attendre après l’élection présidentielle américaine en novembre 2020. Ces dernières semaines les officiels américains et chinois ont discuté des contours d’un accord transitoire, dit de phase 1, qui semblait pouvoir être signé avant la fin de l’année. Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, avait même avancé comme date butoir le 15 décembre, date à laquelle les Etats-Unis envisagent de taxer à hauteur de 15% 156 milliards de dollars d’importations chinoises supplémentaires. De son côté le gouvernement chinois devrait publier une liste d’entreprises américaines qui pourraient être sanctionnées suite au soutien par les Etats-Unis des manifestants à Hong-Kong. Ces menaces mutuelles montrent combien les discussions entre les deux pays sont complexes et incitent les investisseurs à la prudence. Le rebond des marchés ces dernières semaines a reposé sur l’espoir d’un accord même a minima entre la Chine et les Etats-Unis.

Par ailleurs, en représailles à la taxe GAFA instaurée par la France sur les entreprises numériques, les Etats-Unis menacent de taxer 2,4 milliards de dollars de produits, notamment français. Le Bureau du représentant américain au Commerce (USTR) a établi une liste de produits dont le champagne, les sacs à main, les produits de maquillage ou les fromages, qui pourraient être soumis à des surtaxes pouvant atteindre 100%

Ce mardi, les places boursières européennes, qui avaient débuté la séance dans le vert, après leur chute de 2% lundi, finissent à nouveau dans le rouge. L’indice Euro Stoxx 50 cède 0,4%, entraîné notamment par les valeurs françaises. La Bourse de Paris recule de 1%. A Wall Street, les indices S&P 500 et Nasdaq perdent 1,1%. Cette aversion des investisseurs pour le risque bénéficie aux marchés de taux. En zone euro, le rendement du Bund baisse de 7 points de base (pb) à -0,35%. Le taux à 10 ans américain cède 12 pb, à 1,70%.

Sur le même sujet

A lire aussi