Christine Lagarde garantit un «esprit ouvert» pour l’examen stratégique de la BCE

le 03/12/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Christine Lagarde, la future présidente de la Banque centrale européenne (BCE).
(Crédit European Union)

La nouvelle présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, s'est engagée lundi à renforcer le dialogue avec le Parlement européen dans le cadre de l'examen stratégique de la politique monétaire de l'institution, devant la Commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen à Bruxelles. Face à l'affaiblissement des perspectives, le Conseil des gouverneurs a pris une série de décisions en septembre de cette année «pour veiller à ce que les conditions de financement restent favorables», a rappelé Christine Lagarde. L'ex-président de l'institution, Mario Draghi avait présenté une batterie de mesures, dont une baisse du taux de rémunération des dépôts, la reprise du programme d'assouplissement quantitatif. 

Sur le même sujet

A lire aussi