La valse des dirigeants s’accélère dans la gestion d’actifs

le 16/10/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Philippe Setbon quitte Groupama AM pour remplacer Matthieu Duncan chez Ostrum AM, à un moment stratégique pour l’affilié de Natixis IM.

Natixis
Natixis a recruté Philippe Setbon pour diriger Ostrum AM
(DR.)

Le mercato bat son plein à la tête des sociétés de gestion françaises. Philippe Setbon, actuel directeur général de Groupama Asset Management, va quitter la filiale de gestion de Groupama d'ici la mi-novembre. Il va prendre la tête d'Ostrum AM et y remplacer le franco-américain Matthieu Duncan. L’annonce du départ de Philippe Setbon a été faite en interne il y a déjà plus d’un mois, affirme une source. C’est son directeur général délégué Jean-Marie Catala qui prendra la relève de façon intérimaire, jusqu’à ce que Groupama trouve un remplaçant.

Quant au départ de Matthieu Duncan, entré chez l’ex-Natixis AM au printemps 2016, il se fait de façon plutôt brutale et dans un contexte stratégique pour l’affilié de Natixis IM qui doit créer une plate-forme assurantielle de plus de 400 milliards d’euros d’encours avec son partenaire La Banque Postale AM.

Les deux protagonistes qui devaient être à la base des discussions ont disparu du projet. En effet, Daniel Roy, ancien directeur général de La Banque Postale AM, a lui rejoint Generali dans la foulée de l'annonce du rapprochement avec Ostrum AM au printemps. Quant à Matthieu Duncan, on lui reprocherait un déficit de collecte chez Ostrum AM. Le dirigeant a toutefois porté une réorganisation d’Ostrum AM qui vient tout juste de s’achever et qui a vidé beaucoup de ressources. Par exemple, ses sociétés affiliées H2O AM et Mirova sont devenues des sociétés sœurs chez Natixis IM. De même, l’entité a subi le transfert d’une cinquantaine de personnes chez Natixis IM suite à la création chez cette dernière d'une plate-forme de solutions d'investissement chargée d'assembler les compétences des 28 affiliés du groupe.

Les gestions obligataires d’Ostrum AM et de La Banque Postale AM, comme toutes les gestion taux, doivent affronter une période rendue difficile par le maintien d’une grande partie de la courbe des taux en territoire négatif. Les actionnaires de ces gestionnaires, qu’ils soient banques ou assureurs, cherchent des solutions afin de baisser les coûts et préserver leurs marges et leur rentabilité. La plupart, comme Ostrum AM, réalisent des économies de charges passant notamment par des plans sociaux.

La révélation de ce mouvement intervient au lendemain de l’annonce par Axa IM du départ d'Andrea Rossi de ses fonctions de directeur général de la société de gestion d’Axa et son remplacement par Gérald Harlin. La semaine dernière L'Agefi annonçait le départ de de Stéphane Corsaletti, président d'ABN Amro Investment Solutions.

Sur le même sujet

A lire aussi