L’AMF s’inquiète de la concentration des volumes au fixing

le 10/10/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le régulateur redoute que la part croissante de cette phase ne fragilise la liquidité et la formation des prix.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a publié hier une première étude sur la phase de fin de séance de bourse (fixing de clôture), dont la part est passée d’environ 25% des montants échangés sur une séance jusqu’à fin 2015 à 41% en juin 2019 pour les valeurs du CAC 40, avec donc une croissance...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi