Londres, Paris et Berlin rendent l'Iran responsable des frappes en Arabie saoudite

le 24/09/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'Iran est derrière les attaques contre les installations pétrolières saoudiennes du 14 septembre et Téhéran doit accepter de rouvrir les négociations sur son programme nucléaire et de missiles, ont déclaré lundi dans un communiqué commun la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne, après une...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi