La BCE abaisse son taux de dépôt à -0,50% et relance ses achats

le 12/09/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

conférence de presse de la BCE du 25 juillet 2019.
(Conférence de presse du 25 juillet 2019. Crédit ECB)

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi une baisse de 10 points de base de son taux de rémunération des dépôts, comme attendu par les investisseurs, et la reprise de ses achats nets d'actifs.

A l'issue de la réunion de son conseil des gouverneurs, la BCE a indiqué que son taux de rémunération des dépôts serait ainsi ramené à -0,5%, contre -0,4% précédemment. Le principal taux de refinancement de la BCE a été maintenu à 0%, soit le niveau auquel il se trouve depuis mars 2016.

La banque centrale a de nouveau modifié ses indications prospectives (forward guidance) sur les taux indiquant que les taux resteraient à leurs niveaux actuels ou plus bas jusqu'au retour de l'inflation à un niveau proche de mais inférieur à 2%. Elle prévoyait auparavant de maintenir ses taux à leurs niveaux actuels ou plus bas au moins jusqu'à la fin du premier semestre 2020.

Afin de compenser l'impact des taux négatifs sur les banques, la BCE a annoncé la mise en place d'un système de paliers ("tiering") pour les réserves excédentaires déposées par les banques auprès de l'institution.

La BCE a également annoncé jeudi la reprise de son programme d'assouplissement quantitatif (QE), à raison de 20 milliards d'euros par mois à compter du 1er novembre. Ce programme se poursuivra aussi longtemps que nécessaire pour renforcer l'effet accommodant de la politique de taux et cessera peu avant le premier relèvement des taux d'intérêt, a précisé l'institution.

Elle a par ailleurs répété qu'elle comptait réinvestir la totalité du produit des obligations arrivant à échéance, acquises dans le cadre de son programme d'achats d'actifs, pendant une période prolongée après sa première hausse des taux d'intérêt.

Par ailleurs, la BCE modifiera les modalités de la nouvelle série d'opérations ciblées de refinancement à long terme (TLTRO), qui doit débuter le 19 septembre. Les changements viseront à préserver des conditions de prêt favorables, à garantir une transmission en douceur de la politique monétaire et à soutenir le caractère accommodant de la politique monétaire, a indiqué la BCE.

Mario Draghi détaillera les mesures annoncées lors d'une conférence de presse qui débutera à 14h30. Il présentera également à cette occasion les dernières projections de croissance et d'inflation des équipes de la BCE.

La BCE publiera également de nouveaux communiqués de presse à 15h30 pour détailler les mesures annoncées ce jeudi.

Les mesures d'assouplissement monétaire annoncées ce jeudi, qui étaient très attendues par les investisseurs, constituent l'une des dernières initiatives de Mario Draghi à la tête de la BCE. Le mandat de l'Italien, qui préside l'institution depuis huit ans, arrive en effet à échéance le 31 octobre. Il devrait être remplacé par Christine Lagarde, qui dirigeait jusque récemment le Fonds monétaire international (FMI). Au cours d'une audition début septembre devant le Parlement européen, l'ancienne ministre française des Finances a promis de passer en revue les coûts et les avantages des taux d'intérêt négatifs et des achats d'obligations de la BCE, très critiqués dans les pays du nord de l'Europe, notamment en Allemagne.  

Sur le même sujet

A lire aussi